vous etes ici : Accueil » Curiosité locale » Le canal a perdu son utilité "La rigole entre Montchanin et Torcy"

Le canal a perdu son utilité "La rigole entre Montchanin et Torcy"


JSL le 15/08/2015 | Thérèse Verdreau (CLP)
MONTCHANIN. - LA RIGOLE ENTRE MONTCHANIN ET TORCY SERVAIT À ACHEMINER LE MINERAI À LA FONDERIE ROYALE.
Le canal a perdu son utilité

la rigole entre Montchanin et Torcy servait à acheminer le minerai à la fonderie royale. Le canal a perdu son utilité - Jsl le 15/08/2015 ©Le Journal de Saône et Loire le 15/08/2015
La partie enterrée de la rigole est jalonnée de puits d'aération que l'on peut suivre par l'allée des Puits. ©Le Journal de Saône et Loire 15 août 2015
Une partie de la rigole des puits, entre la rue du puits Wilson et la rue de la Paix. Photos T. V. (CLP) ©Le Journal de Saône et Loire 15 août 2015

La rigole, qui court sur 4,7 km, servait à transporter des matériaux jusqu’à la fonderie royale de canons du Creusot.

Il reste quelques traces de la rigole de Montchanin-Torcy, que vous pouvez découvrir au détour d’une promenade. La partie enterrée de la rigole est jalonnée de puits d’aération, que l’on peut suivre par l’allée des Puits, entre la rue du Puits-Wilson (située entre la rue des Morands et la rue des Goulottes) et la rue de la Paix (à proximité de la Sfar).

1 300 m de souterrain

Pour régler les problèmes d’approvisionnement entre le Creusot et le canal, il avait été décidé de créer une voie d’eau navigable, qui, au départ, était seulement destinée à alimenter le canal en 1787.

Dans les débuts du canal, à Montchanin, la rigole de Torcy ou petit canal de Torcy au Bois-Bretoux, était étroitement liée à la vie économique de la région.

La longueur de la rigole avoisinait les 4 700 mètres. Son point de départ était situé à la Barre de Torcy (vers le déversoir de l’étang Leduc). Après un parcours de deux kilomètres au pied de Redarnay, elle entrait dans un souterrain qui traversait la côte près du puits Wilson. Ce souterrain mesurait 1 300 mètres et sa plus grande profondeur était de 25 mètres, sous la route du puits Wilson. Sa sortie se situait au bois Doyen et la rigole continuait jusqu’au port du Bois Bretoux.

La voûte du souterrain mesurait trois mètres de hauteur et 2,50 mètres de large à sa base. Elle avait une forme ogivale et sa construction était réalisée en pierres et en briques.

Dans un premier temps, cette rigole servait de voie navigable pour transporter le minerai, le charbon et d’autres matières à la fonderie Royale de canons du Creusot, fondée en 1782. Ainsi, les marchandises étaient reprises à Torcy sur des chariots, pour être acheminées au Creusot.

Ce n’est donc qu’après la création du chemin de fer du Bois-Bretoux, en 1836, que ce petit canal n’eut plus pour mission que de conduire les eaux des étangs jusqu’au canal du centre.


Portfolio

  • la rigole entre Montchanin et Torcy servait à acheminer le minerai à la (...)
  • La partie enterrée de la rigole est jalonnée de puits d'aération que (...)
  • Une partie de la rigole des puits, entre la rue du puits Wilson et la rue (...)

Rechercher

Vos événements

Annoncer vos événements Vous souhaitez l’annoncer ?
Vos événements →